Pourquoi se reconvertir dans le numérique ?

Par Tony, le 26 décembre 2019

Le numérique est de plus en plus présent dans notre société, et naturellement les besoins chez les entreprises en terme de compétences sont en constante augmentation. À l’heure où le taux de chômage est de 7% en Bretagne selon les chiffres de Pôle Emploi au deuxième trimestre 2019, un chiffre en baise mais toujours élevé, le secteur du numérique représente une opportunité pour bon nombres de personnes. Regardons ensemble l’état du marché ainsi que ses perspectives pour l’année 2020.

Un marché porteur et dynamique

En commençant l’année 2020, le secteur du numérique dépasse le million d’emplois en France, l’INSEE a recensé 1 144 400 emplois dans une étude parue dernièrement. En 2017, les chiffres de Pôle Emploi annonçait 739 453 emplois réparti dans près de 41 055 établissements. Le numérique est le domaine où il y a le plus d’offres d’emplois disponibles, près de 2.5 fois plus que les autres domaines d’activités, un signe de son impact et de sa croissance continu en France.

En Bretagne, l’INSEE vient de publier début novembre une étude sur le sujet avec des données de 2015. Elle annonce près de 46 600 emplois, ce qui représente 3.6% du total d’emploi dans la région, ce qui place la Bretagne à la cinquième positions sur le plan national. L’emploi lié au numérique a augmenté de 4.3% entre 2010 et 2015 sur la région.

De plus en plus de métiers et de secteurs sont impacté par le numérique. La digitalisation des entreprises étant de plus en plus fortes, et associé à des enjeux de compétitivité important, nous pouvons affirmer sans crainte que le marché est porteur sur l’année 2020 et ainsi que les suivantes. Face à ce besoin de recrutement des entreprises, l’enjeu de la reconversion dans le numérique est considérable et représente une opportunité pour les personnes désirant se reconvertir dans le domaine.

Un secteur pluridisciplinaire

Le numérique dispose d’un panel de métiers assez large allant du marketing, à la communication, en passant par le développement informatique, ou encore le traitement des données. Il existe une multitude de métiers qui représentent autant d’opportunités pour toute personne souhaitant faire une reconversion dans le numérique.

De plus, dans le secteur du numérique il n’est pas rare de faire plusieurs métiers au cours de sa vie professionnelle. Ainsi vous pouvez commencer en tant que Community Manager, par exemple en gérant la communication d’une marque sur Internet, puis par la suite devenir Traffic Manager pour amener des potentiels clients sur le site de la marque, et enfin arriver au poste de Développeur Full Stack pour créer de nouvelles fonctionnalités pour les utilisateurs.

Le numérique évolue aussi rapidement, et de nouveaux métiers apparaissent régulièrement. Par exemple, celui de Data Scientist, qui intervient dans la récupération de la donnée ainsi que son traitement et son exploitation, n’existait pas il y a quelques années. De la même manière, le métier de Growth Hacker, qui consiste à mettre en place des stratégies de croissance via de marketing et de la technique, est une évolution de métiers existants comme celui de Chargé de Webmarketing.

Des opportunités pour toutes et tous

Beaucoup de métiers dans le numérique sont accessibles sans compétences initiales. De ce fait, le numérique est une chance pour bon nombre de personnes éloignées de l’emploi mais aussi pour toutes les personnes qui ne se reconnaissent pas dans leur travail au quotidien. Il représente aussi une opportunité pour imposer la parité dans ces nouveaux métiers.

Aujourd’hui en Bretagne, près de 3 emplois sur 4 dans le numérique est occupé par des hommes. Ce chiffre mauvais, qui est similaire en France, signifie aussi qu’il y a donc des opportunités pour celles qui souhaitent se reconvertir dans le numérique. Plusieurs entreprises présentes à Brest comme Capgemini, GFI Informatique ou encore Apside, ont d’ailleurs signé le manifeste du Syntec Numérique en faveur de la reconversion des femmes dans le numérique.

Au delà des compétences du métier, qu’on appelle hard skills ou en Français savoir faire, de plus en plus les recrutements se basent aussi sur le savoir être qu’on nomme aussi soft skills : le travail en équipe, l’empathie, l’intelligence émotionnelle, la gestion du temps, la motivation, la vision … C’est une opportunité pour toute les personnes en reconversion car la transversalité des différentes expériences permettent de répondre à certains de ces critères.

En 2020, et si vous changiez de voie professionnelle ?

Karrdi propose des ateliers sur une journée, ou sur plusieurs, qui permettent de découvrir les métiers du numérique. Par exemple, le 3 Janvier 2020 nous avons organisé une atelier d’initiation au code pour découvrir le métier de développeur informatique. Nous avons également fait venir une personne ayant fait une reconversion et étant aujourd’hui en poste pour échanger avec les apprenants sur la journée. Vous souhaitez participer à une de ces journées ? Consulter nos événements.

Share This